Connectez-vous pour publier un message

8 messages.
beatriz beatriz de Chili a écrit le 6 février 2018 à 9 h 30 min:
Je vous félicite por votre magnifique travail. Notre árriere grand pere éte originaire de la region de Bordeaux, d' un petit ville, Eynesse en Gironde. Je adore ses vieilles photos, voir leurs vétements, leurs métiers, un mode de vie tellement sacrifié mais au meme temps joyeux. Merci beaucoup Mr. Nicoleau.
Je vous félicite por votre magnifique travail. Notre árriere grand pere éte originaire de la region de Bordeaux, d' un petit ville, Eynesse en Gironde. Je adore ses vieilles photos, voir leurs vétements, leurs métiers, un mode de vie tellement sacrifié mais au meme temps joyeux. Merci beaucoup Mr. Nicoleau.
Logeaisjp Logeaisjp a écrit le 25 janvier 2018 à 8 h 13 min:
Bonjour, Félicitations pour avoir mis à la disposition de tous les clichés pris par votre grand-père et pour le travail de restauration que vous avez effectué. Encore bravo, c'est magnifique. Cordialement
Bonjour,
Félicitations pour avoir mis à la disposition de tous les clichés pris par votre grand-père et pour le travail de restauration que vous avez effectué. Encore bravo, c'est magnifique.
Cordialement
Orson Orson de Rennes a écrit le 4 janvier 2018 à 2 h 00 min:
Que de photos magnifiques ! Je suis frappé par la petite taille des hommes et ...par la taille ajustée des jeunes femmes qui sous leurs beaux atours endimanchés devaient certainement porter le corset..., d'où cette taille ultra-mince qui devait être un "must" à l'époque ! Que de mines bourrues parmi les hommes, de mines sévères aussi parmi les femmes et de mines tristes parmi les enfants : la vie n'était pas facile et chacun était renvoyé à son rôle dans la société et avait clairement intégré son devoir en permanence. Mais dans tout ça, des surprises : des enfants espiègles qu'on a la fierté, sinon le bonheur d'exposer, des couples amoureux, sinon sexuellement complices (P005), des jeunes femmes indépendantes (V002), etc... Une autre évolution : en 15/20 ans ou est passé des sabots pour tous (avant 1914) aux souliers pour la plupart, au moins dans la plus belle tenue ! Et d'autres signes de prospérité ou de fierté qu'on a soin de prévoir pour la photographie :des vestes qu'on ne boutonne qu'au bouton le plus haut (parce qu'on est trop bien nourri ou trop mal nourri ?) la cigarette au bec ou dans les doigts et la bicyclette qui avait la valeur de l'automobile hier et de l'i-phone d'aujourd'hui...! A voir et à revoir, le condensé d'une époque...!
Que de photos magnifiques !
Je suis frappé par la petite taille des hommes et ...par la taille ajustée des jeunes femmes qui sous leurs beaux atours endimanchés devaient certainement porter le corset..., d'où cette taille ultra-mince qui devait être un "must" à l'époque !
Que de mines bourrues parmi les hommes, de mines sévères aussi parmi les femmes et de mines tristes parmi les enfants : la vie n'était pas facile et chacun était renvoyé à son rôle dans la société et avait clairement intégré son devoir en permanence. Mais dans tout ça, des surprises : des enfants espiègles qu'on a la fierté, sinon le bonheur d'exposer, des couples amoureux, sinon sexuellement complices (P005), des jeunes femmes indépendantes (V002), etc...
Une autre évolution : en 15/20 ans ou est passé des sabots pour tous (avant 1914) aux souliers pour la plupart, au moins dans la plus belle tenue ! Et d'autres signes de prospérité ou de fierté qu'on a soin de prévoir pour la photographie :des vestes qu'on ne boutonne qu'au bouton le plus haut (parce qu'on est trop bien nourri ou trop mal nourri ?) la cigarette au bec ou dans les doigts et la bicyclette qui avait la valeur de l'automobile hier et de l'i-phone d'aujourd'hui...!
A voir et à revoir, le condensé d'une époque...!
amat amat a écrit le 25 décembre 2017 à 19 h 06 min:
Beau travail, mes félicitations.
Beau travail, mes félicitations.
Hélène Hélène de Nantes a écrit le 14 décembre 2017 à 17 h 11 min:
Juste un petit mot pour dire combien j'admire à la fois votre démarche généreuse et votre travail ! C'est vraiment formidable ! Je ne suis pas concernée par les gens ni les lieux, mais je pratique la généalogie pour le plaisir, et je mesure combien ça doit apporter aux gens concernés. Et pour tout un chacun, quel plaisir de voir les activités, les costumes de l'époque... Le résultat est vraiment chouette, tant la prise de vue du grand-père que le traitement réparateur des photos, elles en sortent avec une grande qualité, c'est un plaisir à regarder. Pour avoir retraité de simples diapositives anciennes, je mesure le temps passé, et l'énergie fournie pour chacune de ces photographies. Merci pour nous qui pouvons en profiter ! Très bonne fin de journée à vous, Hélène
Juste un petit mot pour dire combien j'admire à la fois votre démarche généreuse et votre travail ! C'est vraiment formidable !

Je ne suis pas concernée par les gens ni les lieux, mais je pratique la généalogie pour le plaisir, et je mesure combien ça doit apporter aux gens concernés. Et pour tout un chacun, quel plaisir de voir les activités, les costumes de l'époque...

Le résultat est vraiment chouette, tant la prise de vue du grand-père que le traitement réparateur des photos, elles en sortent avec une grande qualité, c'est un plaisir à regarder. Pour avoir retraité de simples diapositives anciennes, je mesure le temps passé, et l'énergie fournie pour chacune de ces photographies. Merci pour nous qui pouvons en profiter !

Très bonne fin de journée à vous,

Hélène
JMH JMH a écrit le 5 décembre 2017 à 12 h 16 min:
Boris Cyrulnik, neuro-psychiatre, écrit dans son livre "AUTOBIOGRAPHIE D'UN EPOUVANTAIL" /// Un récit n'est pas le retour du passé, c'est une réconciliation avec son histoire./// Texte donné lors d'un atelier d'écriture "mémoire et transmission" proposé par le CLIC de La Roche sur Yon. Avec mes meilleures pensées à votre Maman. Jean Michel
Boris Cyrulnik, neuro-psychiatre, écrit dans son livre "AUTOBIOGRAPHIE D'UN EPOUVANTAIL"
/// Un récit n'est pas le retour du passé, c'est une réconciliation avec son histoire.///
Texte donné lors d'un atelier d'écriture "mémoire et transmission" proposé par le CLIC de La Roche sur Yon.
Avec mes meilleures pensées à votre Maman.
Jean Michel
J Bonnet J Bonnet de saint martin des noyers a écrit le 19 novembre 2017 à 16 h 35 min:
Quelle richesse dans ce témoignage de votre grand-père. Bravo pour ce site. En espérant vous rencontrer pour raconter l'histoire de St Martin et de ses habitants
Quelle richesse dans ce témoignage de votre grand-père. Bravo pour ce site. En espérant vous rencontrer pour raconter l'histoire de St Martin et de ses habitants
Béatrice Béatrice de la cbm a écrit le 18 novembre 2017 à 20 h 48 min:
Je te tire mon chapeau pour ce travail de titan. Un bel hommage à ton grand-père. Par contre, j ai reconnu ta patte de passionné d informatique, il en fallait de la passion pour faire tout ça. J espère que tu vas avoir des contacts pour identifier les personnes sur tes photos. Bisous
Je te tire mon chapeau pour ce travail de titan. Un bel hommage à ton grand-père. Par contre, j ai reconnu ta patte de passionné d informatique, il en fallait de la passion pour faire tout ça.
J espère que tu vas avoir des contacts pour identifier les personnes sur tes photos.
Bisous
Le site et les documents qu'il contient sont déposés et protégés par Copyright pour la France et 175 pays. © photoguste.com 2017